Dreamprints

Dreamprints, 2018-2021 (création en cours)


Installation :
impressions 3D de rêves en terre
Partenariat avec le département du sommeil de l’Hotel-Dieu à Paris, Kuka robotics et le laboratoire des systèmes perceptifs de l’ENS.

Ce projet de recherche autour de l’empreinte du rêve dans le cerveau est un processus créé afin de matérialiser des données issues de rêves en impression 3D. 
Le rêve devient une architecture et apparait dans la succession des gestes d’un bras robotique. Les données sont captées durant le sommeil de l’artiste, lors d’un enregistrement encéphalographique ainsi que d’autres biosignaux.
La matière de l’inconscient devient un geste artistique et un révélateur d’invisibles.  Elle est mise en perspective avec le souvenir de l’image mentale du rêve.
Ces fragments d’inconscient deviennent des témoins fossilisés de notre espace mental.

Impression des rêves en atelier, avril 2021

   Collaboration avec RobotFaber, Ludovic Mallegol

   
Résidence au Cent-quatre, Paris – Septembre 2019


Dance Me Deep – prototype

2020, performance
En collaboration avec Christine Armanger
Partenariat : Kuka robotics
Dance me deep est un projet de recherche sur les manifestations de l’inconscient, une plongée dans les profondeurs oniriques. La pièce travaille au surgissement de l’enfoui sous forme corporelle, visuelle et sculpturale, en proposant un dialogue entre danse et technologies 3D. Le contenu de la pièce repose sur une collecte de matériaux nocturnes (rêves, cauchemars, mouvements) d’une interprète somniloque. Alors qu’un bras robotisé 3D va retranscrire ses rêves et cauchemars en objets, elle cherche à retrouver et écrire par la danse la trace de la nuit. Au fur et à mesure que les objets imprimés s’accumulent dans l’espace, le corps de l’interprète se retrouve inscrit dans la poétisation manufacturée de sa cartographie mentale. Dance me deep place le corps comme point de départ et de retour ; il est la machine qui produit la machine, révélatrice de nos facultés cachées dans un état de conscience modifié.

Chorégraphie et interpretation : Christine Armanger
Robotique, impression 3D et vidéo : Justine Emard

RÉSIDENCES
– Le CENTQUATRE-PARIS (septembre 2019)
– Le CENTQUATRE-PARIS (janvier 2019)
– Le Cube – Issy-les-Moulineaux (juin 2018)
– Le Carreau du Temple (mai 2018)
– La Briqueterie – CDC du Val-de-Marne (décembre 2017)

Scénographie : Paul Coudamy
Design sonore : Cédric Michon
Partenariat : KUKA
Une production de la [Compagnie Louve] & Justine Emard
Dans le cadre de la Biennale des arts numériques Némo, avec le soutien de la Région Île-de-France.
Une production Le CENTQUATRE PARIS.
Avec le soutien de l’Adami et de la ville de Champigny-sur-Marne
Remerciements : Matthieu Koroma (doctorant à l’ENS) & Daniel Pressnitzer (Laboratoire des systèmes perceptifs de l’ENS), Le Cube (centre de création numérique), Ludovic Mallegol.
Consultants scientifiques : -Matthieu Koroma : doctorant dans l’équipe Cerveau et Conscience à l’Ecole Normale Supérieure
-Nelson Steinmetz : ingénieur de recherche au LSCP, le Laboratoire de Science Cognitive et Psycholinguistique de l’ENS
-Daniel Pressnitzer : ENS, DR CNRS, directeur de l’équipe Audition, co-directeur du Laboratoire des Systèmes Perceptifs
-Robin Guillard, doctorant, Laboratoire systèmes perceptifs
Photos de la performance: © Quentin Chevrier © Justine Emard / Adagp 2019


Rêves Lucides • Se reconnecter avec ses rêves
Justine Emard (Arts visuels) & Matthieu Koroma (Sciences cognitives)
2020, conférence 

Dans le cadre de l’évènement “Poster Brunch” Sept duos d’artistes/designers & scientifiques : un évènement élaboré par EnsadLab, le laboratoire de recherche de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD – Université PSL, Paris), la Scène de recherche de l’ENS Paris-Saclay et soutenu par la Chaire arts & sciences de l’École polytechnique, de l’EnsAD – PSL et de la Fondation Daniel et Nina Carasso. Dans le cadre du week-end arts-sciences : le corps, l’artiste et le chercheur du 25 et 26 janvier 2020 au Générateur de Gentilly et du festival Sors de ce corps ! de la Biennale des arts numériques Némo. Inscrit dans la programmation de l’initiative Exoplanète Terre.  Photos © Quentin Chevrier (Biennale Némo)