Justine Emard
portrait by Shin Suzuki, Tokyo 2019

Justine Emard (née en 1987), artiste, explore les nouvelles relations qui s’instaurent entre nos existences et la technologie.
En associant les différents médiums de l’image – de la photographie à la vidéo et la réalité virtuelle -, elle situe son travail au croisement entre la robotique, les objets, la vie organique et l’intelligence artificielle. Ses dispositifs prennent pour point de départ des expériences de Deep-Learning (apprentissage profond) et de dialogue entre l’homme et la machine. Depuis 2016, elle collabore avec des laboratoires scientifiques au Japon. Pour la création de ses films et installations vidéo Reborn et Co(AI)xistence, elle travaille avec Mirai Moriyama, acteur et danseur, ainsi que Alter, un robot humanoïde développé par les professeurs Takashi Ikegami et Hiroshi Ishiguro.

Depuis 2011, elle montre son travail lors d’expositions personnelles en France, Corée du Sud, Japon, Colombie, Suède et Italie.

Elle a participe également à des expositions collectives: la Biennale internationale d’Art Contemporain de Moscou, le NRW Forum (Düsseldorf), le National Museum of Singapore, la Cité des Arts (La Réunion), le Moscow Museum of Modern Art, l’institut Itaú Cultural (São Paulo), la Cinémathèque Québécoise (Montréal), le Mori Art Museum (Tokyo), le Barbican Center (Londres) et le Irish Museum of Modern Art (Dublin).


Justine Emard is a French visual artist. She lives and works in Paris.

Her work explores the new relationships that are being established between our lives and technology. By combining different image medias – from photography to video and virtual reality – she situates her work at the crossroads between robotics, objects, live 3D prints, organic life and artificial intelligence.

Since 2011, she had solo shows in France, South Korea, Japan, Colombia, Sweden and Italy.

She also participated in group shows at the Moscow Biennale of contemporary art, the NRW Forum (Dusseldorf), the National Museum of Singapore, the Cité des Arts (La Réunion island), the Moscow Museum of Modern Art, the institute Itaú Cultural (São Paulo), the Cinémathèque Québécoise (Montréal), the Mori Art Museum (Tokyo), the Barbican Center (London) and the Irish Museum of Modern Art (Dublin).


EXPOSITIONS PERSONNELLES 

2019

« Co(AI)xistence », Cinémathèque Québécoise, festival Elektra, Montréal, Canada
« La notte dei tempi », Cloitre San Pietro, Fotografia Europea, Reggio Emilia, Italie
« Altergraphy », Muppi Gallery, Vivarium festival, Porto, Portugal

2018

-« 暁 La Nuit des Temps », Iki Archeology Museum et Koganemaru Art Museum
Nagasaki Islands Art Festival, Japon
-« Homo ex machina », Alliance française, Bogota, Colombie
-« mondes apparents », Le Radar, Bayeux France
-« PAN/AURA/MA », oeuvres augmentées dans l’espace public, Le Radar, Bayeux France
-«Parade for the end of the world», performance,  Jérémie Bélingard/Justine Emard/Keiichiro Shibuya, Yokohama dance collection, Japon

2017

« Reborn », Earth + gallery, Tokyo, Japon, Digital Choc 2017: Machines désirantes
-“있다, 잇다, 있다 »,Ye-Eun MIN (Installation) Yun-Hee LEE (Dance) Justine EMARD (video), Cheonan Arts Center, Seoul, South Korea
-« Screencatcher », MARQ, Musée des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand, France

2016- « Realidades inversas » – Justine Emard & Alejandro Londoño -Alianza Francesa de Bogotá, Colombie
 « Parade for the end of the world », performance,  Jérémie Bélingard/Justine Emard/Keiichiro Shibuya, Maison de la Culture du Japon, Paris

2015 – Exposition personnelle dans le cadre des explorations numériques, Mirage festival, Le Lavoir Public, Lyon

2013

– » Screencatcher » Gislaveds Konsthall, Suède

2012– « Screencatcher », Small Projects Gallery, Art Video Exchange, Tromsø, Norvège

 


EXPOSITIONS COLLECTIVES

2019

« Future and the Arts », Mori Art Museum, Tokyo, Japon
« Jusqu’ici tout va bien? Archéologies d’un monde numérique », Centquatre-Paris, France
« Desire in Art from the 20th Century to the Digital Age exhibition », Irish Museum of Modern Art, Dublin, Ireland
« AI x Music night », Saint Florian Monastery, Ars Electronica, Linz, Austria.
« AI: More Than Human« , Barbican Center, Londres, Angleterre & Forum Groningen, Netherlands
« Roppongi Crossing 2019: Connexions », Mori Museum, Tokyo, Japan
« Cybernetic Consciouness », Itau Cultural Center, Sao Paulo, Brésil
« Digimuse », National Museum of Singapore, Singapore
« Pulsions », The 836 M Gallery, San Francisco, USA
« Cité by Night », screening, Cité des Arts, Saint-Denis, Ile de la Réunion, France (overseas department)

2018

« Fukami, une plongée dans l’esthétique japonaise », commissaire: Yuko Hasegawa, Japonismes, Hôtel Salomon de Rothschild, Paris France
« Hiroshima Art Document », commissaire: Pascal Beausse, Former Bank of Japan, Hiroshima Branch, Hiroshima, Japon
« Daemons in the Machine », commissaire: Daria Parkhomenko, Moscow Museum of Modern Art, Moscou , Russie
« Pendoran Vinci », NRW Forum, Düsseldorf, Allemagne
« ERROR- the Art of Imperfection » Ars Electronica, OK Cyberarts Center, Linz, Autriche
« Paysage fiction », commissaire: Charles Carcopino, 
Tetris, Le Havre, France et Le Bel Ordinaire, Pau, France
« Antibody », Glassbox, Paris, France
« Human Future », Biennale internationale des bains numériques, Enghiens, France

2017

« Clouds  Forests « , Biennale internationale d’Art contemporain de Moscou, commissaire : Yuko Hasegawa, New State Tretyakov Gallery, MoscouRussie
“Directing the Real: Artists’ Films and Video in the 2010s », Medici Riccardi, Florence, Italy
« Mitate & imagination », commisaire: Tetsuya Ozaki, Former Junpu Elementary School, pour Nuit Blanche Kyoto, Japon
« Le Secret » YGREC, Paris
« Digitally Scape », Media Ambition Tokyo, opening live avec Keiichiro Shibuya, David Letelliera.k.a Kangding Ray) et Taeji Sawaï, Mori Tower, Tokyo, Japon
« Hypervision », Puzzle, Thionville, Metz, France

2016

« 350 ans de création, les artistes de l’Académie de France à Rome de Louis XIV à nos jours », Villa Médicis, Rome
Hiroshima Art Document, Hiroshima, Japon
«Commotion», programme Hors-Pistes ( Centre Pompidou), Tokyo, Japon

2015

« ICONOfly », curator Olivia Bransbourg, magazine contribution, Gagosian Shop, New York
« Laps », commissariat : Djeff, Fanny Serain, Le Carreau, Cergy
« Lunes Révolues », Cité Internationale des Arts, dans le cadre des événements hors-les-murs de l’exposition « Le Bord des Mondes » / Palais de Tokyo, Paris

2014
« Video – Art and geolocalization », Paços Das Artes / Vidéoformes, São Paulo, Brésil
« L’horizon nécéssaire », Le Musée Passager, Région Ile-de-France (Saint Denis, Evry, Mantes-la-jolie, Val d’Europe)

2013
« Pensé(z) cinéma », Centre d’Art Contemporain de Meymac
« Nuit des Musées », Meet factory, Prague, République Tchèque

2012
Festival international du Court Métrage de Clermont-Ferrand

2011

« Tropismes(2) », Chanonat, France
« This is media art », Emaf, Festival Européen d’art et médias, Osnabrück, Allemagne
« Effet-Ecran », Festival Vidéoformes, Chapelle de l’Hôpital Général, Clermont Ferrand
« J’ai encore une chose à vous montrer », Le Grand Atelier, Ecole Supérieure d’Art de Clermont Métropole

2008-2010

« Première », Centre d’Art Contemporain de Meymac
Exposition, Sounder Music art gallery, Norman, Etats-Unis
« Garden Party », Centre d’Art contemporain, Pougues-les-Eaux

 

 


 

PRIX / BOURSES

2018

-Prix « Best contemporary experimental short », Sapporo Short Film Festival, Japon
-Prix HUMAN FUTURE, Compétition internationale des Bains Numériques #10 d’Enghien-les-Bains,

2017

– Prix de L’Oeuvre institutionnelle 2017
– Lauréate de la bourse Pierre Schaeffer, brouillon d’un rêve, SCAM

2013 – Aide individuelle à la création, DRAC Auvergne

2011
-DICRéAM ( aide aux installation numérique du CNC) , Ministère de la culture et de la communication, CNC, CNL
-Aide à l’installation matérielle pour les artistes, DRAC Auvergne
-Lauréate du concours artistique organisé par l’IFMA (Institut Français de Mécanique Avancée), Clermont-Ferrand
-Lauréate du concours « Regard sur l’Europe » organisé par la Préfecture de région Auvergne – Exposition à la Chapelle des Cordeliers, Clermont-Ferrand

2010
Aide à la création – Clermont Communauté

 


RESIDENCES

2019

-Labo Art + Agents Artificiels, University of Maine, USA
– CENTQUATRE – Paris

2018
-Iles de Iki et Tsushima, préfecture de Nagasaki / Institut Français du Japon, Kyushu, Japon

2017
-Lauréate 2017 pour la résidence Hors les murs – programme de recherche et de création de l’Institut Français -projet Reborn, Japon
-Tokyo Wonder Site, Tokyo, Japon
2015/2016 – 
Cité Internationale des Arts, Montmartre, Paris
2011/2012 – Résidence photographique « Ecritures de lumière », Drac Auvergne, Ministère de la culture
2010/2011 – Résidence à Vidéoformes, festival international d’arts numériques, Clermont-Ferrand
-Résidence expérimentale au Centre de Réalité Virtuelle de Clermont-Ferrand, Parc Technologique La Pardieu


COLLABORATIONS-RÉALISATION

2018 – Co-réalisation avec Shin Suzuki de l’installation vidéo « Maison 家 » pour Hiroshi Sugimoto, présentée lors de l’exposition «SUGIMOTO VERSAILLES – Surface de Révolution» au Château de Versailles

2016- Réalisation d’un film pour l’exposition « 350 ans de création, les artistes de l’Académie de France à Rome de Louis XIV à nos jours », Villa Médicis, Rome
2013-2016 –Le Pavillon Neuflize OBC, Palais de Tokyo, Paris (Photographies, vidéo, archives numériques, tournages, conduite de projets)
2014 – Réalisation de trois films pour l’agence Lacaton & Vassal

 


 

FORMATION

2008 – Semestre à l’Université d’Oklahoma, Etats-Unis
2010 – Diplôme National d’Expression Plastique, École Supérieure d’Art de Clermont Métropole, Clermont-Ferrand
2013 – Master II « Conduite de projets culturels » Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand

 

 

 

 

Justine Emard
ジュスティーヌ エマ or ジュスティーヌ・エマール

DOWNLOAD CV-ENGLISH
DOWNLOAD PORTFOLIO